Attention langue carnavalesque en cours d'utilisation

Cagnotte en ligne du Char des Pauvres

Désolé, cet article est seulement disponible en Français. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Pas de cavalcade cette année, mais les carnavaliers du Char des Pauvres restent mobilisés ! Une cagnotte en ligne est mise en place pendant les dates du carnaval de Granville (du 12 au 16 février) et l’intégralité des dons sera reversée à l’Epicerie Sociale de Granville.

En 2021, la solidarité est plus importante que jamais, on compte sur vous !

Carnavalier, Carnavalière, de Granville ou d’ailleurs, merci à toi !

Le Char des Pauvres, c’est quoi ?

Le char des pauvres perpétue une tradition granvillaise qui commence en 1875.

Les marins qui partaient 9 mois jusqu’à Terre-Neuve pour pêcher la morue ne laissaient presque rien à leur femme et enfants. Un membre du conseil municipal Charles Guillebot décida de créer un char de la charité qui défile lors de la cavalcade du carnaval pour aider ces familles.

Dans les années 60, le Char des Pauvres cesse d’exister et ne revient dans la cavalcade qu’au début des années 2000. C’est le char que vous connaissez maintenant, mené par une bande de bricoleurs du dimanche et d’une famille de carnavaliers, au sens large, qui croient en la solidarité des granvillais et en celle des gens de passage, pendant la plus grande fête locale.

Ces constructeurs passent leurs week-ends d’automne et d’hiver à créer un char plus ou moins branlant, fait de bric et de broc, de matériaux de récupération, de clous détordus, d’une bonne dose de satire et de générosité. La famille du char, composée d’une soixantaine de personnes, petits et grands, jeunes et vieux, se réunit ensuite pour Carnaval, pour perpétuer cette tradition. (Et faire la fête)

Pendant Carnaval, le Char des Pauvres défile en tête de cavalcade, et les bénévoles collectent les petites pièces et les gros billets généreusement donnés par les participants, de la main à la main, ou jetés des fenêtres et des balcons.

Chaque année, une association caritative locale est choisie et tous les gains perçus pendant la collecte menée lors du carnaval sont reversés à celle-ci. Grâce à la générosité des carnavaliers et de la foule, la somme totale gagnée ne cesse d’augmenter.

En 2020, c’est plus de 7316 euros qui ont ainsi été récoltés au fil des cavalcades !